Nouvelles lignes directrices de l’Organisation mondiale de la santé : pour un futur sans carie

ROME, Italie : Le 30 avril, des experts dentaires européens reconnus issus de l´Alliance for a Cavity Free Futur (ACFF) ont accueilli les nouvelles lignes directrices de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant le sucre comme une étape importante dans le combat contre la carie et qui préconise de réduire sa consommation à moins de 10% de l’apport énergétique quotidien. L’ACFF appelle à un meilleur enseignement et à une plus grande prise de conscience de la nécessité de fournir des conseils au grand public et de communiquer sur le fait que la consommation excessive de sucre cause des caries.

Pour le professeur Nigel Pitts, co-président du chapitre européen de l’ACFF et Directeur duDental Innovation and Translation Centre (ITC) au King’s College London Dental Institute de Londres, au Royaume-Uni : « Les nouvelles lignes directrices de l’OMS sur le sucre sont une étape bienvenue dans la mise en avant de l’impact que l’excès de sucres alimentaires a sur la santé dentaire. Notre but est de construire sur ces lignes directrices fondamentales et d’apporter aux professionnels de la santé dentaire formation et soutien pour fournir aux patients des conseils pratiques. »

Au cours de cette réunion de l’ACFF, le docteur Eduardo Bernabé, professeur en clinique au King’s College London Dental Institute, a présenté un article récent (dont il est co-auteur) et d’importance sur les données mondiales en matière de caries. L’étude a démontré que le poids de la carie non-traitée se déplace des enfants vers les adultes.

Les jeunes adultes de 25 ans sont particulièrement à risque car ils sont susceptibles de négliger leur santé bucco-dentaire et de ne pas pérenniser l’éducation qu’ils ont reçue plus jeune. Selon le docteur Bernabé : « Il existe un vrai besoin de poursuivre les bonnes habitudes de santé bucco-dentaire tout au long de l’adolescence et jusqu’à l’âge adulte. Il est facile de supposer que lorsque l’on est enfant on applique ce que l’on nous apprend. Cette étude montre qu’il existe une période chez le jeune adulte où l’individu néglige sa santé bucco-dentaire. L’enjeu pour les professionnels dentaires est de trouver comment impliquer cette catégorie de population et prévenir cette diminution de la santé bucco-dentaire et des habitudes associées. »

Le professeur Pitts a souligné l’orientation de l’ACFF sur la façon dont les individus peuvent combattre les caries dentaires :

 

Réfléchissez avant de grignoter ! Se demander « Suis-je en train de consommer plus de 50 grammes de sucre par jour ? »

  1. Brossez-vous les dents avec un dentifrice fluoré au moins deux fois par jour.
  2. Brossez-vous les dents efficacement pour éliminer la plaque : s’assurer de bien atteindre les zones difficiles d’accès au fond de la bouche et faire durer le brossage deux minutes à chaque fois.
  3. Valorisez vos dents et changez votre façon de les considérer. Imaginez que vous pouvez voir et sentir les dommages occasionnés sur vos dents par une exposition constante au sucre. Nous passons tous du temps face au miroir pour examiner notre peau ou nos cheveux alors pourquoi pas nos dents ?
  4. Agir avant qu’il ne soit trop tard ! Demandez à votre chirurgien-dentiste quel est votre risque carieux , afin de connaître la fréquence optimale de visites et les mesures complémentaires à prendre pour combattre la carie.

Le professeur Pitts de conclure : « Nous devons faire comprendre et reconnaître au grand public qu’il est possible d’améliorer sa santé bucco-dentaire en prenant des mesures simples. En tant que professionnels, il est de notre responsabilité de communiquer régulièrement auprès de nos patients et de partager avec eux les meilleurs conseils pour améliorer leur santé. Nous devons travailler en collaboration si nous voulons assurer un futur sans carie. C’est pourquoi l’ACFF invite tous les professionnels à rejoindre ce mouvement pour arrêter les caries maintenant ! ».